b



SÈVRES ET SES HOMMES OU FEMMES CÉLÈBRES


a
Retour à la page manufacture
Pour une liste plus complète des artistes vous pouvez visiter le site : La Sèvrienne des Arts

Sèvres et la peinture

Toile du Douanier Rousseau : Vue du pont de Sèvres, 1908 (musée d'État des Beaux-Arts Pouchkine)
Toile de Corot : Chemin de Sèvres (musée du Louvre) Une rue de Sèvres porte son nom.
Samuel William Reynolds y peignit Saint-Cloud et le pont de Sèvres (musée Condé, Chantilly)
Sisley, qui habitait Grand-Rue, peignit l'ancienne manufacture, le pont, les bords de la Seine, le Pont de Sèvres.
Paul Huet y peignit des vues savoureuses et campagnardes au possible (musée de l'Île-de-France, Sceaux)
Marie Bracquemond, épouse de Félix Bracquemond (le Chemin des Coutures à Sèvres, Galerie Nationale du Canada) lié au groupe des impressionnistes et employé à la manufacture, y peignit Sèvres. Son œuvre la plus célèbre : Sur la terrasse de Sèvres avec Fantin-Latour (legs Caillebotte) .
Constant Troyon né à Sèvres en 1810, premier peintre de l'école de Barbizon y peignit un Chemin de forêt et la Maison Colas, la prise de la culée du pont de Sèvres. Les parents de Constant Troyon travaillaient à la manufacture de Sèvres, son père comme peintre décorateur, sa mère comme brunisseuse. Il fut encouragé dans le domaine des arts par Riocreux, conservateur du Musée céramique de Sèvres et peintre floral, son parrain. Il vécut avec sa mère à la Manufacture jusque l'âge de vingt-trois ans. Il expose pour la première fois trois toiles au Salon de 1833, dont la Vue de la Maison Colas et la Vue de la Fête de Sèvres. Comme je n'ai pas trouvé une reproduction des œuvres cités je vous propose Entrée de Sèvres. Une rue de Sèvres porte son nom.
Vassily Kandinsky vécut un an à Sèvres, en 1906-1907, rue des Ursulines puis petite Rue des Binelles, devenue rue Théodore Deck. Il y peint La Vie Mélangée.
Alain Azémar, peintre sévrien, habitant de la rue des Caves -rue qui fut le théâtre de nombreux "squats" de protestation- a peint des scènes sèvriennes à de nombreuses reprises. Plusieurs de ses aquarelles ont été commandées et sont exposées par la mairie.
J'ai choisi cette aquarelle de 1997 qui me parle car je réside en bord de mer et j'aime particulièrement les phares. (www.ajaccio-marine.fr)
Charles Émile Van Marcke de Lummen, dit Émile Van Marcke, né à Sèvres (1827-1890), est un peintre et graveur français.
Claire Bertrand, peintre née à Sèvres (1890-1969)
Lucien Fleury, peintre né à Sèvres (1928-2004) Les Malassis.
Espérance Langlois, peintre et graveuse morte à Sèvres (1805-1864)
Maurice Buffet, peintre se fixe à Sèvres en 1937 (1909-2000)
Vincent Taillandier, peintre sur porcelaine à la manufacture de Vincennes puis à celle de Sèvres. Mort à Sèvres (1736-1790)
La marque de Taillandier d'une fleur de lys miniature reflète sa spécialité de la peinture de fleurs sur une petite échelle. Il a peint des motifs floraux, des fleurs dans des paniers, des vases, des paysages de jardin, et les oiseaux et a été particulièrement connu pour ses créations alliant roses simples, le feuillage, et des rubans. Il a décoré des navires, des plaques pour les meubles et les vases d'ornement.
Claude Monet, Il y a 150 ans, Claude Monet a séjourné à Sèvres où il a peint Femmes au jardin, visible au musée d’Orsay.
Claude Monet réside quelques mois à Sèvres, chemin des Closeaux, comme l’a prouvé J.P. Hubschmann dans la revue Savara n° 13 éditée par la Société d’Archéologie et d’Histoire de Sèvres.
Véronique Betton, Résidente des Hauts-de-Sèvres depuis trente ans, Véronique Betton y est connue comme le loup blanc. Amoureuse de sa ville, Véronique Betton la croque au gré de ses flâneries dans les rues et les quartiers. Elle invite les Sévriens à découvrir leur cadre de vie à travers ses aquarelles.
Valérie Griffon Artiste peintre, vit à Sèvres.
Sébastien James, Jeune artiste anglo-argentin, Seb James suit des études de gravure et d’illustration à l’école Estienne à Paris. Il se lance dans la réalisation de fresques à Sèvres et alentours, la plupart à partir d’anciennes cartes postales de la ville.


Sèvres et la sculpture

Site Monique Dargeou sculptrice à Sèvres.
Photos Sébastien James
L'artiste au travail, photos ainsi qu'une video Un article lui a été consacré dans le Sévrien N° 101 d'avril 2007
Ses fresques à Sèvres:
La dernière fresque réalisée par Sebastian James aux Bruyères, sur les guinguettes d’autrefois.
Rue Brancas, sur un mur privé :la gare Sèvres-Ville d’Avray
Rue Brancas, dans une résidence privée : la résidence telle qu’elle était en 1905.
Escalier Croix Bosset : Au croisement de la rue de Ville d’Avray et de la Grande Rue et les Brasseries de la Meuse
Sous la passerelle de l’avenue de l’Europe : La station de Tram près de la Mairie et une interprétation libre de la Vie Sévrienne en 1900
Dans la cour de la Louve, rue du Clos Anet : la Vierge et l’enfant, d’après Rafaël
Escalier Glatigny : “La cour des Miracles” et une interprétation de la Grande Rue
A l’esc@le : une vision futuriste de Sèvres inspirée par le “Cinquième élément” de Luc Besson Fresque de Corentin Cormerais :
Près du lycée de Sèvres, rue Ledermann : l’évolution

Georges Hilbert, sculpteur animalier adepte de la taille directe (1900-1982).
Ce bas-relief réalisé par Georges Hilbert fait partie d’un ensemble monumental à la réalisation duquel il a participé en 1925 à l’occasion de l’Exposition des Arts décoratifs et industriels

Béla Vörös, sculpteur hongrois mort à Sèvres (1899-1983)
Du 1er au 30 septembre 2011, Sèvres a présenté une rétrospective exceptionnelle de l'œ’œuvre de Béla Vörös qui a vécu et travaillé à Sèvres.

Béla VÖRÖS dont l’œuvre ne peut ni se réduire à ses influences cubistes ni à l’art déco, tant elle estatemporelle et singulière, a fait l’éclatante démonstration que l’on peut rester fidèle aux formes figuratives tout en créant un langage nouveau. De son vivant, il a exposé aux côtés de peintres illustres tels que Léger, Matisse, Picasso. Ses œuvres se trouvent désormais dans plusieurs musées en Hongrie (Musée Bálint Balassi à Esztergom, Musée des Beaux-Arts de Budapest, Galerie Nationale de Budapest, Musée de Pécs) et en France (Musée Poulain à Vernon).
[source : http://atelier-du-49.over-blog.com/]

Marcel Derny, sculpteur animalier (1914-2003) Repose avec sa femme au cimetière de Sèvres dont une de ses œuvres orne le monument aux morts.

Achiam, sculpteur franco-israélien (1916-2005). Ses œuvres monumentales sont visibles à Sèvres et dans les villes limitrophes.

Dorothée Loriquet a exposée à la mairie de Sèvres en mai 2016

Sèvres la musique et le cinéma

Site Colette Merklen-Dutournier, musicienne et éditrice habite à Sèvres.
Site Manu Chao passe son enfance à Boulogne-Billancourt, puis à Sèvres
Zoxea (Jean-Jacques Kodjo), rappeur né à Sèvres en 1974
  Jacques Weber, acteur, né en 1949 à Paris.
    Olivier Martinez, acteur, né à Paris en 1966
    Ludivine Sagnier, actrice, née en 1979 à Saint-Cloud.
Stéphane Guillon, humoriste, né en 1963 à Neuilly-sur-Seine
Jean Carmet, comédien, né à Bourgueil et mort à Sèvres (1920-1994) Il est inhumé à Paris, au cimetière du Montparnasse.

Sèvres et la littérature

Site Lolita Pille, écrivain, née à Sèvres en 1982

François Richard, écrivain, né à Sèvres en 1939
Henri-Pierre Roché, écrivain, né à Paris, mort à Sèvres (1879-1959)
Jean-Pierre Vernant, philosophe, mort à Sèvres (1914-2007).
Le lycée Jean-Pierre-Vernant, autrefois lycée de Sèvres et rebaptisé ainsi après la mort de Jean-Pierre Vernant en 2007
Thomas Moore, poète irlandais, Sévrien de 1838 à 1840
Michel Volkovitch, auteur et traducteur, habite à Sèvres
Albert Glatigny, poète né à Lillebonne et mort à Sèvres (1839-1873) Une rue de Sèvres porte son nom)
Honoré de Balzac, écrivain et Sévrien de 1838 à 1840 (Maison des Jardies)Une rue de Sèvres porte son nom.
Jules Hetzel, homme de lettres, éditeur de Jules Verne et écrivain sous le pseudonyme de Jean-Pierre Stahl. Une rue de Sèvres porte son nom.
Léon Cladel, poète mort à Sèvres (1835-1892) Une rue de Sèvres porte son nom. Il est inhumé au cimetière du Père Lachaise à Paris

Autres personnalités en rapport avec Sèvres
POLITIQUE
Léon Gambetta (1838-1882), homme politique propriétaire de la maison des Jardies en 1878.
Une école primaire, rue Victor Hugo, porte son nom (c'est dans cette école que j'ai usé mes fonds de culottes à partir de 1956)
Philippe Berthelot, politicien, né à Sèvres (1866-1934)
Pierre Sergent, officier et homme politique, né à Sèvres (1926-1992)
François Porteu de la Morandière, homme politique né à Sèvres en 1928

SPORT
Ludovic Gardais, né en 1973,sportif champion de France de combat Karaté, vit à Sèvres.
Karim Ziani, footballeur né à Sèvres en 1982
David Bellion, footballeur né à Sèvres en 1982
Demba Ba, footballeur né à Sèvres en 1985
Issiar Dia, footballeur né à Sèvres en 1987
Maxime Hassid, footballeur né à Sèvres en 1989


DIVERS
Jacques von Polier, homme d'affaires, né en 1979, vécu à Sèvres de 1985 à 1994
Marie Edmond Philibert Chaboche (1857-1929), inventeur de la Salamandre (poêle cylindrique en fonte)
Jean d'Arcet (1724-1801), chimiste, directeur de la Manufacture nationale de Sèvres. Quelques lignes de la Revue d'histoire de la pharmacie.
Henri Duveyrier (1840-1892), voyageur et géographe. Il recevait des touaregs dans sa maison de Sèvres. Il a reçu le Père de Foucauld en février 1888 pour un repas d'adieu avant l'entrée à la Trappe, en compagnie de Charles Maunoir. (document des Archives Nationales) Une rue de Sèvres porte son nom.
Maitena Biraben, née en 1967 à Épinay-sur-Seine, journaliste, présentatrice de la Matinale de Canal+ de 2008 à 2012.
Armand Seguin (1767-1835), chimiste implanté sur l'île de Sèvres, dite île Seguin, une tannerie de peaux qui prospère en confectionnant les cuirs des armées de la nouvelle République en 1794.
Aimé Cotton (1869-1951), physicien, né à Bourg-en-Bresse et mort à Sèvres.
Léon Brillouin, physicien né à Sèvres (1889-1969)
Sophie Doisy, résidente des Bruyères de Sèvres, elle a obtenu le titre de Meilleur ouvrier de France en 2016.

Elie Metchnikoff (1845-1916), zoologiste et biologiste russe, prix Nobel de médecine ou physiologie en 1908. Il habitait 28, rue du Guet à Sèvres.
Louis Ferdinand de Gramont (1855–1912) était un journaliste, un dramaturge, et un librettiste français.


paris
1753-1900

Cette œuvre n’est pas exposée à Sèvres mais dans le square Félix-Desruelles (jardin de l’église Saint-Germain-des-Prés à Paris dans le VIème arrondissement).
Portique monumental en grès émaillé conçu par l'architecte Charles Risler et le sculpteur Jules Coutan
pour illustrer l'utilisation des produits de la manufacture nationale de Sèvres
lors de l'exposition universelle de 1900.

Charles Risler (1848-1923) fut maire du VIIe arrondissement de Paris.

Détails 1 2
Le square Félix-Desruelles Félix-Desruelles réalisa la « Fontaine Pastorale », érigée le 15 mars 1925, qui représente un pâtre et une bergère.
Cette œuvre est exposée à Paris square Théodore-Monod dans le Vème arrondissement.
Elle a été réalisé en collaboration avec Émile Müller par Alexandre Charpentier.
"Les Boulangers", réalisée en 1897 pour être montrée à l'Exposition universelle de 1900 à Paris avant d'être installée dans le square Félix-Desruelles puis transférée au square Théodore-Monod

Œuvres de Louis-Simon Boizot
Place du Chatelet

Haut de page
6 7 1 8
La fontaine du Palmier, ou fontaine du Châtelet, ou encore fontaine de la Victoire, est un monument parisien situé place du Châtelet, entre le théâtre du Châtelet et le théâtre de la Ville. L'originale est dans la cour du musée Carnavalet
23, rue de Sévigné, à Paris, dans le 3e
2 3 4 5

Cette fontaine fut commandée en 1806 par Napoléon Ier à Emmanuel Crétet son ministre de l'intérieur, pour commémorer ses victoires (Lodi, Arcole, Rivoli, Pyramides, Mont Thabor, Marengo, Austerlitz, Ulm, Iena, Eylau, Dantzig, Friedland) et pour délivrer de l'eau potable gratuite aux Parisiens. Le projet fut dirigé par l'ingénieur François-Jean Bralle.
Terminée en 1808, elle a la forme d'une colonne ornée au sommet de feuilles de palmiers, d'où son nom. Son fût porte une liste des victoires de Napoléon en Italie, en Égypte et dans d'autres pays. Sont ici gravés les noms des batailles de Lodi, des Pyramides, de Marengo, d'Ulm et le siège de Dantzick en Pologne. Elle est surmontée d'une Victoire en bronze doré brandissant les lauriers de la victoire, œuvre du sculpteur Louis-Simon Boizot ; la statue actuelle est une copie installée en 1898, l'original se trouvant dans la cour dite de la Victoire du musée Carnavalet depuis 1950. La base de la colonne porte quatre statues, allégories de la Vigilance, de la Justice, de la Force et de la Prudence, également œuvres de Boizot.
Sous le Second Empire, la place du Châtelet fut transformée et agrandie, et en 1858 le monument entier fut déplacé de 12 mètres vers l'Ouest, pour être placé au centre de la nouvelle place. À cette occasion, un bassin inférieur, dessiné par Gabriel Davioud, a été ajouté à la fontaine. Il est entouré de quatre sphinx sculptés par Henri-Alfred Jacquemart qui crachent des jets d'eau.
La fontaine du Palmier est inscrite monument historique depuis le 5 février 19251.


Œuvres de Louis-Simon Boizot
Rue de l'arbre sec
Haut de page
11
LUDOVICUS XVI
ANNO PRIMO REGNI
UTILITATI PUBLICÆ
CONSULENS CASTELLUM
AQUARUM ARCUS JULI
VETUSTATE COLLAPSUM
FUDAMENTIS REÆDI-
-FICARI ET MELIORE CULTU
ORNARI JUSSIT.
CAROL. CLAUD. D'ANGIVILLER. COM
REGIS ÆDIFICIIS PROEP
Louis XVI,
la première année de son règne ordonne pour le bien public que le château d'eau de l'arc de Julien vétuste et en mauvais état soit complètement réédifié
avec plus d'élégance
par Charles Claude d'Angiviller
surintendant des Bâtiments du Roi.
12
Détail du mascaron La fontaine porte l'inscription suivante Détail de la nymphe
La fontaine de la Croix du Trahoir se situe au carrefour de la Rue de l'Arbre-Sec et de la rue Saint-Honoré, dans le du 1er. Elle est inscrite au titre des monuments historiques depuis le 2 février 19251.
La première fontaine de la Croix-du-Trahoir a été construite par Jean Goujon à l'initiative de François Ier en 1529. Elle a été reconstruite en 1606 puis déplacée de quelques mètres en 1636 pour améliorer la circulation dans la rue Saint-Honoré. Jacques-Germain Soufflot, chargé de la rebâtir en 1775, hérita d'une fontaine en très mauvais état. Il l'inscrivit dans un édifice polygonal situé à l'intersection des rues de l'Arbre-Sec et Saint-Honoré et confia à Boizot la sculpture de la nymphe qui apparaît rue Saint-Honoré. Un mascaron permet à l'eau de la fontaine de s'écouler.

Œuvres de Louis-Simon Boizot
Eglise Saint Sulpice Paris
Haut de page
Saint Jean Baptiste
Marbre h = 1,80
4e quart 18e siècle
1785
Saint Mathieu
Pierre h = 3,00
Boizot Louis-Simon
& Mouchy Louis-Philippe
4e quart 18e siècle
1786
Tour
Saint Jean
Pierre h = 3,00
Boizot Louis-Simon
& Mouchy Louis-Philippe
4e quart 18e siècle
1786
Tour
Saint Luc
Pierre h = 3,00
Boizot Louis-Simon
& Mouchy Louis-Philippe
4e quart 18e siècle
1786
Tour
     
Saint Marc
Pierre h = 3,00
Boizot Louis-Simon
& Mouchy Louis-Philippe
4e quart 18e siècle
1786
Tour
     


Œuvres de Albert-Ernest Carrier-Belleuse
Musée Rodin de Paris
Haut de page
21 20  
Musée Rodin de Paris
Ernest Carrier-Belleuse
et Auguste Rodin
Piedestal au titans vers 1878
Faïence émaillée,
Manufacture de Choisy-le-Roi
Musée Rodin de Paris
Buste Carrier-Belleuse par Rodin (1882)
Photo web car le jour ou j'ai visité le musée,
la salle était en travaux :-(
 

Œuvres de Albert-Ernest Carrier-Belleuse
Théâtre de la Renaissance
Haut de page
    Carte postale ancienne (pas de date)

Le théâtre de la Renaissance est une salle de spectacle parisienne située au 20, boulevard Saint-Martin (10e arr.) et inaugurée le 8 mars 1873.
Depuis le 14 juin 1994, le théâtre de la Renaissance est classé monument historique.
Le théâtre de la Renaissance apparaît pour la première fois sous la forme d'une compagnie théâtrale fondée en 1838 par Anténor Joly sur l'initiative de Victor Hugo et Alexandre Dumas, qui souhaitaient disposer d'une troupe dédiée à leurs drames romantiques.
L'inauguration a lieu le 8 mars 1873, sous la direction d'Hippolyte Hostein, avec La Femme de feu d'Adolphe Belot. Thérèse Raquin, d'après le roman d'Émile Zola
La façade en pierres de taille, précédée d'un petit parvis, est divisée en trois étages et autant de travées. Les trois arcades surmontés de mascarons sur motif de cuir découpé sont encadrées par quatre piliers sur lesquels Albert-Ernest Carrier-Belleuse (1824-1887) a sculpté des couples de cariatides engainées qui portent le balcon de l'étage-noble.
Celui-ci présente un portique corinthien aux colonnes géminées entre lesquelles se placent trois baies rectangulaires coiffées d'œil-de-bœufs dans des occulis. Devant, des enfants jouent de la musique. La corniche comporte l'inscription Théâtre de la Renaissance.
Le dernier niveau, en retrait, est entouré d'une balustrade, sur laquelle deux statues allongées tiennent un cuir découpé où l'on lit la date 1872. Il est éclairée par trois baies, dont la centrale est plus large et plus haute et coiffée d'un attique au fronton à arc coupé. Au-dessus, le toit à pan brisé est couvert en ardoise, et percé de lucarnes.


Œuvres de Albert-Ernest Carrier-Belleuse
Musée d'Orsay
Haut de page
       
Torchères (1873)
Groupe modèle en plâtre
H. 260 ; L. 90 cm
La Bacchante (1863)
Marbre , H. 1.8 ; L. 0.66 ; P. 0.63
Hébé endormie ( 1869)
Marbre H. 207 ; L. 146 ; P. 85 cm

Œuvres dans les cimetières

Haut de page
     
Cimetière de St Germain en Laye
Albert-Ernest Carrier-Belleuse
Réalisé par Auguste Rodin
Cimetière de Montmartre
Benjamin Ball
Réalisé par A-E Carrier-Belleuse
Cimetière de Montparnasse
Joseph Wattiez
Réalisé par A-E Carrier-Belleuse

Œuvres de la Manufacture à Dreux

Haut de page
     
Dreux Chapelle Saint Louis
Vitrail de la manufacture de Sèvres
Ecce Homo
Dreux Chapelle Saint Louis
Vitrail de la manufacture de Sèvres
Le baiser de Judas
Dreux Chapelle Saint Louis
Vitrail de la manufacture de Sèvres
Montée au Calvaire

Arts dans la rue à Sèvres et aux environs
Petite balade à Sèvres et dans les environs à la découverte de l'art dans la rue sous toutes ses formes.
Graphisme

Une grande partie des ces œuvres sont de Sébastien James.

Sèvres
Avenue de l'Europe
Sèvres
Avenue de l'Europe
Sèvres
Avenue de l'Europe (parking Gallardon)
Sèvres
Les Bruyères
Sèvres
Quartier Brancas
Sèvres
Quartier Brancas
Sèvres
Quartier Brancas
Sèvres
Métro Pont de Sèvres
Sèvres
Croix Bosset
Sèvres
Croix Bosset
Sèvres Je ne me souviens pas ou je l'ai vu, help... Sèvres
Riocreux
Sèvres
Place du Théatre
Sèvres
Rue des Fontaines
Sèvres
Début de la rue de Ville d'Avray
Sèvres
Grande Rue
Chaville
Rue Anatole France
Gare Chaville rive gauche
Chaville
Rue Anatole France
Gare Chaville rive gauche
Chaville
Rue Anatole France
Gare Chaville rive gauche
Chaville
Rue Anatole France
Gare Chaville rive gauche
 
Chaville
Rue Anatole France
Gare Chaville rive gauche
Chaville
Rue Anatole France
Gare Chaville rive gauche
Chaville
Rue Anatole France
Gare Chaville rive gauche
 
       

Statuaire  
Achiam Haut de page

(M. Ahiam Shoshany, dit Achiam)
Né le 10 février 1916 à Beït-Gan, Israël, décédé le 26 mars 2005 à Paris.
Sculpteur franco-israélien établi en région parisienne en 1947.
Des œuvres monumentales sont visibles à Sèvres, où il vécut, dans les cinq communes de la communauté d'agglomération Arc de Seine (92).
Un musée lui est consacré en Israël, près de Césarée, dans les anciens thermes romains de Shuni à Benjamina.
  Le jardin des sculptures. C’est dans une sérénité parfumée par les massifs fleuris que s’épanouissent et vivent les œuvres d’Achiam :
quarante grandes sculptures, deux cents plus petites et des esquisses.
On côtoie beaucoup de femmes dans le jardin : jeunes, enceintes, accouchant, belles, impudiques.
Personnage bibliques, musiciens et animaux peuplent aussi l’espace. Achiam travaillait l’albâtre, la serpentine, le bois, le bronze, mais il avait une préférence pour la pierre volcanique de sa terre originelle de Galilée
Entrée libre, 12 rue Maurice Berteaux.
Accès: à 200 m de la gare de Sèvres Rive-Gauche
Achiam
Joueur de guitare
Sèvres
Quartier de la Christallerie
Achiam
Le Coq
Sèvres
Quartier de la Christallerie
Achiam
Femme au chignon
Sèvres
Résidence en face le square Caillonneau
Achiam
Maternité assise (1987)
Chaville
Parc de l'Hotel de Ville
Achiam
La Bergère (1999)
Chaville
Square Audonnet
Achiam
Gracieuse (1999)
Chaville
Parc de l'Hotel de Ville
Achiam
Torse de femme (1989)
Chaville
Parc de l'Hotel de Ville
Achiam
L'oiseau (2003)
Chaville
Jardin rue de la fontaine Henri IV
Achiam
Joueur de contrebasse (2003)
Chaville
Parvis Robert Schuman
Achiam
Méditation (1987)
Chaville
Rue Paul Vaillant Couturier
Achiam
Belle (2007)
Issy le Moulineaux
Parc Henri Barbusse
Achiam
Le roi Salomon (1999)
Issy le Moulineaux
Place Jacques Madaule
Achiam
Joueur de corne (1984)
Issy les Moulineaux
Conservatoire Niedermeyer
Achiam
Dialogue au Paradis (1990)
Vanves
Parc Frédéric Pic
Achiam
Le Coq (1995)
Vanves
Parc Frédéric Pic
Achiam
Maternité
Vanves
Parc Frédéric Pic
Meudon
Château du Parc du Potager du Dauphin
Achiam
Femme repliée (1989)
Meudon
Parc du Potager du Dauphin
Achiam
Jeunesse (2002)
Meudon
Parc du Potager du Dauphin
Achiam
Maternité accroupie (1990)
Meudon
Parc du Potager du Dauphin
       
Achiam
Tendresse (1990)
Meudon
Parc du Potager du Dauphin
Femme de pierre ou Druidesse
non signé XIXè siècle
Détail
Meudon
Parc du Potager du Dauphin
Ville d’Avray
Parc du château
Achiam
Joueur de Tambour (1992)
Ville d’Avray
Parc du château
Achiam
Le Chanteur
Ville d’Avray
Parc du château
Achiam
Joueur d’hélicon (1992)
Ville d’Avray
Parc du château
Achiam
Torse de Danseuse (1999)
Ville d’Avray
Parc du château
Achiam
Berger à la Corne
Ville d’Avray
Parc du château
 
Le Bûcheron (1894)
Paul Richer (1849-1933)
L'arrière du socle de la statue porte la mention
"Forêt de la Londe".
Manufacture

Bernard Palissy (1883)
Louis Ernest Barrias (1841-1905)
Manufacture

  Intersection Grande Rue
& Rue des Caves
Victoire du front de Seine
par Georges Oudot

(réplique en marbre bleu
de la statue érigée rue Troyon )

Cour de la Mairie
Bronze par Pierre de Grauw
"EN ELLE MEME" 18/09/2010
Cour de la Mairie

Hommage à Pierre de Grauw

Espace Pierre De Grauw
de PONT-SCORFF
Morbihan
Gustave Crauk
Le combat du centaure
Cour intérieur de la mairie
Paris 75006
Quartier Christallerie

Casette vidéo de la ville de Sèvres en décembre 1992
Victoire du front de Seine
par Georges Oudot

Rue Troyon
Le Châle par Jacques Coquillay
Quartier Christallerie
André Bizette Lindet 1991
Quartier Christallerie
Françoise Bizette (1985)
Angle de la rue Ernest Renan
et de la rue des Fontaines
 
Quartier Christallerie Quartier Christallerie Jean Campa (1986)
Square Caillonneau
 
« Jules Bastien-Lepage »(1848-1884)
Bronze par Auguste Rodin

Square Carrier Belleuse-Pompadour
Sculpteur Gustave-Adolphe Crauk
(1827-1905)

Square Carrier Belleuse-Pompadour
« Lucile se coiffant »
de Stéphane Buxin (1909-1996)

Square Carrier Belleuse-Pompadour
Charles De Gaulle (1890-1970)
par Georges Oudot (1990)

Square Carrier Belleuse-Pompadour
     
Carrier Belleuse par Auguste Rodin (1882)
Square Carrier Belleuse-Pompadour
     

Divers dans les environs de Sèvres Haut de page

Issy les Moulineaux
42 rue E. Renan

Cette jolie réplique miniature de la tour Eiffel,
haute de deux mètres, fut construite en 1892
(3 ans après l'achèvement de la vraie) pour servir d'enseigne à un magasin de tissus et de confection qui appartenait à Henri MAYER, ancien maire
d'Issy-les-Moulineaux. Construite en métal doré
à la bronzine, cette enseigne a été fabriquée
par un artisan local.

[source : http://gerval2.free.fr ]

Issy les Moulineaux
Portail Gévelot
28 rue du Docteur Lombard

Histoire

Détail du centre

Détail coté droit

Détail coté gauche

Machine industrielle
reconvertie en œuvre d'art
dans le parc jouxtant
la rue du Docteur Lombard
à Issy les Moulineaux
Depuis le 8 février 2013, une sculpture agrémente
le Jardin des Mille Roses, situé derrière l’hôpital Corentin Celton à Issy les Moulineaux
La sculpture de Autun Gustav Matos, sculpteur Croate, nous invite à venir le rejoindre.
Elle est en fonte d’aluminium, d’où sa couleur argentée, fluctuante en fonction de la lumière.
Aphrodite par Ernest-Charles Diosi
Issy les Moulineaux
Parc Henri Barbusse
L'étreinte par Michel Béguine
Issy les Moulineaux
Parc Henri Barbusse
de dos
Apollon secourant Hyacinthe par Julien Menant
Issy les Moulineaux
Parc Henri Barbusse
Pràxitele par Auguste Henri Carli
Issy les Moulineaux
Parc Henri Barbusse
Artiste Louis-Ernest Barrias

Qui a sculpté aussi la statue de Bernard Palissy
qui se trouve devant l'entrée
de la Manufacture de Sèvres.

Groupe sculpté, en bronze, (1883) qui honore la mémoire des victimes militaires et civiles tombées lors du siège de Paris pendant la guerre franco-allemande de 1870.
Quartier de La Défense, Puteaux
Vanves Parc Frédéric Pic
Frédéric Pic
Vanves Parc Frédéric Pic
"Femme accroupie"
de Félix-Maurice Charpentier (XIXe siècle)
   
   
Vanves
"Léda" de François Lucas
(1778), rue Michel Ange.
Vanves
"L'effort" de Michel Serraz (1981),
square François Mitterrand.
   
HAUT DE PAGE